Fiction: Métamorphose, chapitre 23

Métamorphose

Mardi 4 Octobre

Je n'avais pas croisé Kay la veille et tenais pourtant à lui parler de ce qu'il s'était produit, je me préparai donc rapidement pour aller la voir.
- « Kay, tu as deux minutes?
- Oui, pourquoi?
- Je voudrai te parler de Joshua.
- C'est bon, je l'ai oublié ce looser.
- Non, en fait ce n'est pas par rapport à vous deux, mais à lui et moi.
- C'est-à-dire?
- Il m'a avoué qu'il m'aimait, et hier soir je l'ai embrassé... Je voulais savoir si ça te dérangeais.
- Oh, euh... non, pas du tout...
- Tu peux me le dire si c'est le cas, je ne veux pas te faire de peine.
- Non, non ce n'est pas grave, ne te prives pas pour moi. »
Elle avait tout de même l'air un peu perdu, mais je savais qu'au fond elle s'en remettrait. Et puis je ne comptais pas m'exhiber avec lui devant elle, du moins pas avant un certain temps. Aaron passa me prendre, à ma grand surprise Orthencia et Soka était sur sa banquette arrière.
- « Tiens, des passagers clandestins?
- On t'a laissé la place à l'avant. » répondit Soka.
Je m'assis à la place du mort comme on l'appelle, et Aaron me sourit.
- « Alors, ta soirée?
- Normale, pourquoi?
- Tu es rentrée avec Joshua hier soir, j'ai pensé qu'il s'était peut être passé quelque chose.
- Un petit bisou je ne te mentirais pas, mais rien de sensuel. » répondis-je.
Aaron rit. Nous arrivâmes au lycée où je retrouvai Joshua. Je n'eus même pas le temps de le saluer qu'il m'embrassa.
- « Tu m'excuses, je vais peut être te vexer mais j'aimerai bien qu'on aille un peu moins vite...
- Oh, pardon.
- Non ne t'excuse pas, mais bon tu comprends hier j'ai agis sur l'émotion mais malgré tout je ne veux pas précipiter les choses.
- Bien sûr, je comprends. » dit-il, tout de même avec l'air déçu.
J'espérai que personne ne nous aurait remarqué, afin que la rumeur de notre relation ne se propage pas trop vite. Surtout pas auprès de Sally-Rose. Ca y est, je venais de me rendre compte: qu'allais-je dire à Sally-Rose? Elle avait déjà très mal prit le fait qu'il ait une petite amie, mais en plus moi! Enfin, je décidai d'aviser seulement quand elle serait au courant plutôt que de lui dire maintenant. Aussi sympa qu'elle soit, elle restait de ces filles qui adorent répéter les rumeurs. Et elle savait un sacré secret sur moi, alors elle serait bien capable de le répéter pour se venger. La sonnerie retentit et je rejoignis Orthencia et Aaron pour aller en cours. Pour mon plus grand bonheur la journée commençait par arts plastiques, ma matière préférée. Tandis que je peignais activement, Aaron s'approcha de moi.
- « C'est très joli.
- Merci.
- J'aime beaucoup ta tenue aujourd'hui.
- Aaron, viens-en au fait.
- De quoi tu parles?
- Ne me fais pas croire que tu me complimentes gratuitement, qu'est-ce que tu veux me demander?
- Ce n'était point la mon attention, mais puisque que tu en parles il y a bien une question qui me turlupine: Joshua embrasse bien?
- Sérieusement.
- Non vraiment, ça m'intéresse.
- T'as qu'a essayer tu verras. »
Embarrassé face à ma riposte, Aaron partit la queue entre les jambes (loin de là l'idée de faire une quelconque allusion déplacée). Ce que je craignais arriva: Sally-Rose vint vers moi.
- « Salut Hebi.
- Salut.
- Ca va?
- Très bien et toi?
- Bof. J'ai découvert que Joshua avait encore une nouvelle copine. »
Un grand silence s'installa.
- « Ah. » dis-je. La meilleure répartie de l'univers.
- « Ne fais pas l'innocente Hebi, je vous ai vu ce matin.
- ... Je t'avouerai que je ne sais pas quoi répondre.
- Alors tais toi, ça vaut mieux.
- Si tu viens uniquement pour m'intimider tu peux repartir Sally, je ne compte pas m'incliner devant toi.
- Non mais je rêve, elle me pique mon mec et en plus elle m'engueule. Si au moins tu avais eu le courage de me dire qu'il se tapait ta petite s½ur!
- Comment tu le sais?
- Je l'ai toujours su idiote, depuis le début j'ai fais semblant de ne rien savoir pour voir si tu aurais l'audace de me l'avouer, mais non car tu n'es qu'une sale menteuse.
- Ce n'est pas la peine de me blâmer pour ma petite s½ur, c'est lui qui l'a dragué et malgré tout ce que je l'ai avertie elle n'a pas voulu s'en défaire. Kay n'a rien à voir la dedans et moi non plus. Ceci est une autre histoire, maintenant ce qui se passe entre moi et Joshua ne te regarde pas.
- Comment ça, ça ne me regarde pas? C'est mon ex et tu es, ou plutôt tu étais, mon amie!
- Je ne te l'ai pas dis parce que notre histoire n'est pas encore sérieuse.
- Alors évite au moins de l'embrasser devant tout le monde!
- C'est lui qui m'a embrassé et je lui ai justement dit de ne plus recommencer pour l'instant.
- Assume un peu, au lieu de toujours dire que c'est sa faute.
- Je ne dis pas que c'est sa faute, mais que veux tu que je fasse maintenant pour me faire pardonner?
- Quitte le.
- Mais tu es folle, je ne vais pas le quitter pour toi! Si Joshua t'a laissé tomber c'est qu'il ne t'aime plus et il est en droit de tourner la page, il ne t'appartient pas.
- Tu l'auras voulu. » menaça-t-elle, avant de repartir.
Génial, j'étais au c½ur des embrouilles. A peine étais-je devenu un tant soit peu populaire que la fille la plus appréciée du lycée se retournait contre moi. Quand j'arrivai dans la cour de récréation, Sally-Rose était face à Joshua.
- « Tu te fou vraiment de moi! D'abord tu sors avec cette gamine et maintenant avec sa s½ur? » cria-t-elle.
- « Je fais ce que je veux bon sang! J'ai été franc avec toi, maintenant que nous ne sommes plus ensemble fiche moi la paix. » répondit-il.
J'accourais et me frayait un chemin dans la foule qui les entourait pour arriver au premier rang. Joshua m'aperçu, Sally-Rose aussi.
- « Tiens, la voila ta poufiasse.
- Ce n'est certainement pas toi qui peu te permettre de traiter les autres de poufiasse, si il y en a une c'est toi et toi seule. » me défendit-il.
A ma grande surprise toute la foule se mit à insulter Sally-Rose. Toutes les filles restées dans son ombre, qui s'étaient faites critiquer, et tous ces garçons à qui elle avait brisé le c½ur, se vengèrent en soutenant Joshua. Il m'attrapa par la taille et un chemin se dégagea pour nous laisser passer en nous acclamant.
- « Juste pour être sure, je ne suis pas dans un rêve? » dis-je.
Joshua ria puis m'embrassa sur la joue. J'étais assez perturbée par ce qu'il venait de se passer. Etais-je en pleine hallucination? Ca ne pouvait être que ça. Mais quand la cloche sonna, cela me prouva le contraire. Je retournais en cours toujours aussi troublée. Le soir Joshua me raccompagna chez moi, je l'invitai à rester. Par chance ma mère n'était pas là. Enfin, ça aurait surtout été une sacré malchance si elle avait été là. Mon père attendait dans le salon.
- « Papa, je te présente Joshua. Joshua, voici mon père, Dominique. »
Mon père parut un peu surprit, mais finalement il le salua poliment. Nous nous assîmes à ses côtés, et Kay descendit. Elle nous regarda, fit de son mieux pour ne pas avoir l'air surprise mais s'assied quand même à nos côtés.
- « Tu veux rester manger? » proposa mon père.
- « Je ne veux pas vous déranger.
- Tu ne nous déranges pas, ma femme n'est pas là de toutes façons.
- Dans ce cas je veux bien. » accepta Joshua.
Quand le repas fut prêt nous nous installâmes autour de la table et le dîner se passa dans la bonne ambiance. J'étais satisfaite de la réaction de mon père, vu comme il avait été furieux quand il avait vu Aaron pour la première fois. Certes, je n'avais pas fais les présentations dans les meilleures conditions. Après le repas nous discutâmes encore un peu avant que Joshua et moi nous éclipsions dans ma chambre. Je pris une douche et vêtis une chemise de nuit, avant de lui laisser ma place. Il me rejoignit ensuite sur le canapé où nous regardâmes la télévision un certain temps, avant de nous installer plus confortablement dans mon lit. Il me prit la main puis m'embrassa, le toucher devint caresses... Nous nous enlaçâmes, mon c½ur battant au rythme du sien. Mais alors qu'il s'apprêtait à dégrafer mon soutien-gorge, je sentis des griffes se planter dans mon dos.

Tags : fiction - métamorphose - histoire

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.144.73.205) if someone makes a complaint.

Report abuse