Fiction: Fairy High School, chapitre 17

Fairy High School
Ma nouvelle vie aux Etats-Unis


Chapitre 17:


Le lundi qui suivit cette fête fut facile, j'avais eu le temps de récupérer le dimanche (en dormant jusqu'à 14 heure). Je suis arrivée au lycée, Judicaël m'a entraînée à l'écart, il m'a embrassé passionnément puis est retourné vers son groupe d'autre amis. Je suis aller voir les miens de mon côté. Après les cours, je suis allée au cours de pom-pom girl puis je suis allée aux arrêts de bus, main dans la main avec Judicaël. Andren est passé à côté de nous et, l'air furieux, il a dit à Judicaël:
« C'est bon t'es heureux, t'as tout gagné! »
Avant de continuer son chemin. J'étais triste pour lui, mais ce qui lui arrivait était amplement mérité. Quand je suis arrivée chez moi, Keane m'a appelée pour me dire que mercredi après midi il proposait que l'on se retrouve pour passer l'après midi tous les deux. J'ai naturellement accepté, j'avais besoin d'un peu de repos. Je me suis donc couchée tôt, le lendemain s'est déroulé normalement puis vint le mercredi. J'avais demandé l'accord à mes parents bien que je savais qu'il ne refuserait pas, puis dès que l'on eut finit les cours nous avons été manger chez Keane. Comme je ne voyais pas ses parents, je lui ai demandé:
H- Tes parents ne sont pas la?
K- Non, ma mère travail et mon beau père est chez sa s½ur.
H- Oh, tes parents sont séparés?
K- Oui.
H- Tu vas chez ton père des fois?
K- Plus maintenant.
H- Je peux savoir pourquoi?
K-... En fait, ne le dis à personne.
H- Bien sûr.
K- Il me battait.
H- Oh! Je suis désolée...
K- Ce n'est pas grave.
H- Heum... Il était juste violent ou il y avait une raison?
K- C'est-à-dire que c'est un peu privé...
H- Pas de problème.
Après cette dure révélation, je n'ai plus osé parler. Alors il m'a dit:
K- C'est pas grave hein, c'est du passé. Et puis c'est un peu ma faute.
H- Ta faute? Comment ça?
K- Non rien, laisse en fait.
Nous avons mangé des pâtes, puis des yaourts en dessert. J'avais emmené quelques vêtements de rechange, j'ai donc été dans sa chambre pour mettre une tenue plus... moi.

K- Ouah! J'ignorais que t'étais goth.
H- Et si, Leï t'a pas parlé de mon tatouage?
K- Non, fais voir!
J'ai levée mon corset pour dévoiler la phrase quelque peu sadique qui ornait mon dos.
K- La classe!
H- Tu trouves?
K- Carrément!
En me retournant, je lui ai accidentellement montré mon piercing.
K- Et t'a aussi un piercing?! Bah dis donc, c'est la totale.
H- J'étais pas pareille en France.
K- Qu'est-ce que tu veux dire?
H- Ici comme on a des uniformes personne ne me juge, là bas je n'avais presque pas d'amis car les gens n'aiment pas trop les gothiques...
K- C'est bête, on s'en fiche de comment tu t'habilles, surtout que t'es super sympa!
H- *rougit* merci, toi aussi.
K- Alors la non, je te défends de dire ça?
H- Quoi?
K- Je ne suis pas sympa! Je suis effrayant, sadique, psychopathe, rebel et taré, mais certainement pas sympa!
H- Ok, ok.
Il m'a ensuite emmenée dans un parc sur sa moto (une magnifique Harley). Nous sommes arrivés, c'était un charmant endroit quasiment vide. Il m'a aidé à descendre de sa bécane, ayant un peu de mal a cause de ma jupe.
H- Merci. J'ignorais que tu aimais ce genre d'endroit.
K- A vrai dire c'est là que j'allais quand je fuguais.
H- Tu fuguais?!
K- Quand j'allais longtemps chez mon père pendant les vacances ça arrivait. Mais la police me retrouvait toujours ici.
H- Ah...
K- On peut éviter de parler de ça?
H- Bien sur.
On s'est installés sur le rebord d'un muret. L'air était doux, je me sentais bien. Je me suis retournée, de façon à être face à Keane. Nous nous sommes regardés, et doucement nos visages se sont rapprochés.

Tags : fiction - fairy high school - histoire

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.150.24) if someone makes a complaint.

Report abuse