Fiction: Métamorphose, chapitre 8

Likez ou commentez si vous voulez la suite svp


Métamorphose
Lundi 19 septembre
Sally-Rose est passée me prendre, juste devant Orthencia. Bien évidemment, le débat à fait rage.
- « Salut Hebi. » me dit calmement Sally-Rose.
- « Euh... salut.
- Qu'est-ce que tu fou la toi? » lança Orthencia.
- « Je passe prendre Hebi.
- Et depuis quand c'est toi qui viens la chercher?
- J'ai vu que Duncan était dans ta voiture, donc je me suis dis que je ferai mieux de prendre Hebi.
- Et comment tu sais qu'elle déteste Duncan?
- Les rumeurs circulent vite. Bon alors, tu montes?
- Heum... oui. »répondis-je.
- « Comment ça? Tu ne viens pas avec nous? » demanda Orthencia.
- « Pas avec Duncan. Et puis Sally-Rose est venue jusque ici...
- Et alors? Je suis pas venue jusque ici peut être?
- Ecoute Orthencia, je suis désolée mais je refuse vraiment de continuer à voir Duncan.
- Tu me demandes de choisir?
- Pas du tout, simplement je ne veux plus vous voir quand il est là.
- Je vois. T'as changé Hebi. » dit elle, en remontant dans sa voiture.
- « Ne l'écoutes pas, tu fais bien de ne pas suivre Duncan: il n'est pas fiable.
- Comment le sais tu?
- Je le connais mieux que tu ne le crois. » répondit-elle, énigmatique.
Une fois m'avoir déposée, elle m'a proposé de rester avec ses amis.
- « Tu ne veux pas rester avec nous?
- Je ne sais pas, je crois que je dérangerai...
- Mais non! Et puis Duncan ne traîne plus dans notre bande, tu ne vas pas rester toute seule quand même.
- Non... Mais je peux toujours aller voir Aaron.
- Aaron? Mais non, allez reste! ». Elle me tira par le bras pour me présenter à ses amies.
- « Les filles, je vous présente Hebi! C'est ma nouvelle amie, Duncan a empoisonner ses autres potes. On sais tous ici qu'il n'est pas fiable. Hebi, voici Jessica, Silver, Kathleen, Bridget, Leslie et Shanon.
- Euh... salut » dis-je, un peu gênée.
Sally-Rose était aussi amie avec beaucoup de garçons, mais ils ne faisaient que manger ensemble. Jessica était brune, avec des yeux bleu-gris. Elle était grande, et portait une veste en similicuir avec une jupe et des collants. Elle avait des bottines, et portait beaucoup de colliers. Ses cheveux lisses lui arrivait aux épaules, et elle portait quelques bagues mais aucun bracelet. Silver, quand à elle, avait les cheveux courts et teints en noir, et les yeux marrons. Elle portait un grand pull avec un énorme col, replié sur ses épaules. Elle portait un leggings et des ballerines, des mitaines en laines et des petites boucles d'oreilles. Elle était de taille moyenne, tout comme Kathleen. celle-ci avait les cheveux frisés, châtains clair avec des mèches rouges, et des yeux vert clair. Elle portait une robe bustier en jean, avec de longue bottes noires et un cache c½ur. Ses bras était envahis de bracelets, tout comme ses oreilles qui étaient recouvertes de piercing. Elle avant également un piercing au nez, et elle se maquillait beaucoup. Bridget était blonde, avec des cheveux attachés, et les yeux noisette. Elle laissait dépasser deux mèches bouclées de chaque coté de son visage. Elle était petite, et portait un short en jean avec des collants. Des chaussures à talons compensés la grandissait, et elle portait une veste à col mao. Leslie avait les cheveux teints en violet, au carré. Elle avait également une mèche bleu qui retombait sur son visage. Elle portait des lentilles de contact roses, qui ressortait de son fard à paupières noir. Elle portait un jupon, avec des bottes à semelles compensées. Elle portait un corset et une mini veste, avec de longues mitaines en dentelle. Shanon était moyenne, tout comme Leslie. Elle était métisse, avec de long cheveux bouclés. Elle avait une natte sur le côté du visage, et les yeux marron clair, presque dorés. Elle portait une veste militaire, un jean slim et des basket montantes
Fiction: Métamorphose, chapitre 8

Quand à Sally-Rose, elle était blonde avec des cheveux long et lissés. Elle avait les yeux turquoise, et la peau dorée. Elle portait une mini jupe et un corsaire, ainsi qu'un top bretelle et un sweat ouvert. Elle avait également des escarpins roses, et un collier en argent. Elle portait de grands anneaux aux oreilles, et je pu entrevoir quand elle levait les bras un piercing au nombril. Sa manucure était parfaite, elle avait quelques bagues un bracelet. Ses long cils n'étaient pas maquillés, juste un peu de fard à paupière et une touche de gloss suffisait à la rendre... sublime (aux yeux des autres en tous cas).
Fiction: Métamorphose, chapitre 8

Je ne me sentais pas à l'aise face à toutes ces filles habillées comme des princesses, et moi... comme le petit chaperon rouge. Pendant qu'elle parlait shopping, j'ai profité de l'arrivée de Aaron pour m'éclipser.
- « Salut. 
- Salut ma belle, ça va?
- Oui... et toi?
- Oui, mais ça n'a pas l'air.
- Ah bon?
- Duncan, n'est-ce pas?
- Entre autres... en fait ce matin Sally-Rose est venue me chercher et Orthencia aussi, sauf que j'ai été avec Sally par respect et surtout parce que Duncan était avec Orthencia...
- C'est rien, Orthencia devait savoir que tu ne voudrais pas monter. Et puis Duncan a une voiture, donc il aurait très bien pu venir tout seul. » dit Aaron avant de m'embrasser.
- « Tu sais quoi? Demain c'est moi qui viendrais te chercher, comme ça pas de jalouse.
- Mais ça va te faire un grand détour...
- Et alors? Tu penses que je tiens plus à quelques minutes qu'à toi? »
Je rougis, puis lui souris. Je regardais ma blessure: cicatrisée. Hier encore elle était rougeoyante, mais la elle il ne restait que quelques traces. Mais ma peau était dure, presque... écailleuse. Aaron m'attrapa par la taille, puis m'entraîna dans le hall du lycée. Jamais je n'aurai pensé qu'un garçons puisse revendiqué qu'il sortait avec moi. Cela me gênait d'ailleurs un peu, tous les regards étaient braqués sur nous. Les filles me jalousaient et les garçons étaient soulagés de savoir qu'il ne sortait pas avec une de leurs potentielles petites amies. La sonnerie retentit, nous nous dirigeâmes donc vers la salle de SVT. J'étais à droite, et seule l'allée pour laisser passer le professeur me séparait de Aaron. A côté de moi se tenait Sally-Rose, qui ignorait les regards noirs lancés pas Orthencia.
- « Tu m'avais cachée que tu sortais avec Aaron, petite chanceuse. » me dit Sally-Rose.
- « O-oui... En fait ça ne fait que quelques jours...
- Il peut se passer beaucoup de choses en quelques jours. » dit elle, suspicieuse.
Je décidai de ne pas m'étaler sur le sujet. Aaron me regardait amoureusement, mimant parfaitement d'écouter le professeur. Il était bon élève, à peu près autant que moi. Il portait aujourd'hui un t-shirt à motif saillant à ses pectoraux, et un jean serré sur les cuisses et larges vers le bas. J'échangeai quelques mots avec Sally-Rose, quand le prof nous intercepta. Il se lança dans une longue explication comme quoi les élèves étaient beaucoup plus respectueux, curieux et attentifs à son époque. Prise d'un soudain intérêt pour mes ongles, je ne pu lui répondre quand il me demanda de répéter ce dont il parlait avant ça. Il me sermonna encore quelques minutes, mais il fut coupé par la sonnerie. Alors qu'il essayait désespérément de retenir les élèves, Aaron me prit par la taille et nous sortîmes de la classe. A la fin de la journée, il me proposa de nous revoir le soir même. Sachant que je commençai seulement à 14 heures le lendemain, à cause d'un grève des professeurs, je ne put qu'accepter. Sally-Rose, qui nous avait préalablement épiés, vint immédiatement me voir.
- « Vous avez rendez-vous?!
- Bah...oui, on sort ensemble après tout.
- Non mais je veux dire, d'après ce que j'ai entendu, il t'a proposer d'aller à l'hôtel après.
- Tu nous à donc bien écouter. Oui, on risque de rentrer tard et comme la dernière fois qu'il a dormit chez moi mes parents ont piqués une crise, il est préférable de choisir cette solution.
- Ecoute moi bien Hebi: quand un garçon t'invite à l'hôtel, c'est pas parce que c'est pratique ou pour quoi que ce soit d'autre: c'est qu'il a une idée bien précise en tête.
- Possible, de toutes manières ce n'est pas la première fois...
- Sérieux? Tu comptes y aller comment?
- Comment? En voiture?
- Non, je parle de tes fringues.
- Ah, bah un top et un jean je suppose...
- Quoi?! Hebi, tu as rendez-vous je te rappelle!
- Bah justement, je mets pas mon sweat comme tous les jours...
- Attends, tu veux que je t'aide?
- Pas la peine, je me débrouillerai très bien.
- Non non, ça me fait plaisir. Je peux même demander à quelques unes de mes amies de t'aider.
- Je t'assures que ce n'est pas la peine Sally.
- Sally-Rose, et si si, j'y tiens.
- Bon... Quelle heure?
- 18?
- Vas pour 18, ça nous laisse une heure avant que Aaron ne passe.
- Je viendrai avec Kathleen et Bridget. » dit elle, sans vraiment me laisser le choix. Orthencia s'arrêta devant moi.
- « Tu montes?
- Sérieux? Tu veux bien?
- Bah ouais, y'a pas de raison. Je suis désolée pour Duncan, mais je veux pas le perdre.
- Je comprends, j'aurai du être plus indulgente. Demain Aaron vient me chercher, alors tu pourras y aller avec Duncan.
- Ok. » dit elle, en m'ouvrant la portière. Elle me déposa chez moi, et ne broncha pas quand je lui avouai que Sally-Rose comptait venir chez moi. J'eus à peine le temps de me doucher que l'on frappa à ma porte. J'enfilai un t-shirt et un leggings avant d'ouvrir. Kay avait accompagné mes « amies » jusqu'à mon squatte. Elle regardait Sally-Rose, subjuguée. Je lui demandai gentiment de partir, avant de me concentrer sur les arrivantes. Elles posèrent leurs sacs à main, et refusèrent d'enlever leurs chaussures quand je le leur proposais. Je les menai dans ma chambre, et Sally-Rose regarda immédiatement dans ma garde robe. Elles se concentrèrent instinctivement sur les vêtements offerts par ma s½ur et ma tante, choses que je ne portais jamais. Kathleen observait un short, tandis que Bridget posait un top devant moi. Elles optèrent finalement pour une mini-jupe, un top moulant et des chaussures à talons compensé. Quand je me regardais dans la glace, je déclarai immédiatement:
- « C'est horrible.
- A ce point? » dit Bridget, vexée.
- « Je veux dire sur moi. Ca ne me va pas du tout.
- Si, tu es magnifique. » annonça Sally-Rose.
- « Ce n'est pas moi, je ne me reconnais pas.
- Hebi, c'est pour une soirée. Tout ce dont tu as besoin, c'est d'être belle, pas toi-même.
- Bon, si vous insistez. » dis-je, sans conviction.
Je pris un sac à main et y glissai discrètement un sweat et un jean. Pas question de passer la soirée comme ça. Elles me coiffèrent et me maquillèrent ensuite. Je remerciai Sally-Rose, Kathleen et Bridget, qui insistèrent pour rester jusqu'à l'arrivée d'Aaron. Il m'envoya un texto, et je sortis en guidant les filles vers la sortie. Mon père les regarda passer dans la deuxième maison, et n'osa même pas me reprocher de porter une tenue aussi courte. Kay bafouilla un compliment quand je passai devant elle, je la remerciai sèchement avant de sortir. Sally-Rose me fit un signe quand en regardant la voiture s'éloigner.
- « Je te préviens, cette tenue est leur idée et je ne compte pas la garder.
- Moi j'aime bien.
- Oui, bah ne t'y habitue pas parce que dès qu'on arrive au resto je vais me changer.
- Tes parents sont au courant que tu dors à l'hôtel?
-T'inquiète, je laisse à ma s½ur plaisir de leur annoncer. » dis-je, moqueuse. Une fois au restaurant, j'ai filé aux toilettes pour enfiler mon sweat et mon jean. Je détachai mes cheveux et les brossai pour enlever le plus de laque possible, puis je nettoyais le maximum de maquillage sous le regard effaré de plusieurs autres femmes. Je mis un simple gloss et un peu de mascara, puis rejoins Aaron à notre table.
- « Pas trop déçu? » lui demandai-je.
- « Bien sûr que non, tu es magnifique au naturel. » dit il, rêveur.
- « Merci... » bafouillai-je en rougissant.
- « Et moi, je suis comment?
- Su...superbe. » répondis-je en passant du rose au rouge pivoine.
Nous mangeâmes un délicieux repas, qui devait sans doute couter très cher. Mais je devinai qu'Aaron avait largement les moyens, car il ne se privait pas lui non plus. Nous nous rendîmes à l'hôtel presque sobres (seulement un vers de champagne que je m'étais obligée à avaler malgré que je n'aimais pas ça). Je me suis allongée sur le lit, puis il ma rejoint. Et il m'a mené au septième ciel.

Tags : histoire - fiction - métamorphose

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.68.240) if someone makes a complaint.

Report abuse